Google Lego 50th Anniversary Inspiration


Ceux qui me connaissent savent aussi que j’ai récemment développé une position ferme contre la tentative de Google de contrôler le Web.

Pour le «nettoyer», comme on dit.

Les webmasters et les blogueurs doivent faire face aux explications intentionnellement vagues de Matt Cutt presque chaque semaine, ainsi que les conséquences du «culte» à la fois des personnes et des SEO condescendants construits autour de Google et de ses recommandations de qualité.

Mais le fait que Google soit une grande entreprise avec des données volumineuses en main ne fait pas ce qu’elle dit (et fait) correctement. Ils promeuvent leurs propres «directives de qualité» comme s’il s’agissait de lois civiles ou religieuses, et ce n’est pas vrai. C’est bien, sur le plan commercial, d’offrir des directives à inclure dans le moteur de recherche, et tout le monde conviendra que Google doit commercialiser ses propres services d’une manière ou d’une autre – mais le Google que nous connaissons de 2011 à aujourd’hui est fait de choses différentes de celles du ” Do No Evil “belle compagnie de l’ère pré-2011”.

Voici un Google agressif quant à ses objectifs.

L’interdiction de Google n’est pas la fin du monde

Chaque jour, vous vous exposez au risque de subir une ou plusieurs pénalités et je sais que vous avez peur de la prochaine décision de Google maintenant que le géant de la recherche semble attaquer même la pratique légitime du blogging invité. Cependant – et peu importe à quel point cela peut paraître scandaleux – être banni des résultats de recherche de Google n’est pas la fin du monde.

Il y a beaucoup à apprendre de l’expérience récente d’Ann Smarty avec MyBlogGuest.com. Veuillez lire.

La pénalité de Google frappe MyBlogGuest

mattcutt

En tant que membre de la communauté MyBlogGuest, j’ai été choqué d’apprendre que Google a appliqué une pénalité à l’échelle du site à l’effort centré sur le contenu le plus notoire d’Ann Smarty, MyBlogGuest, le poussant loin derrière dans les SERP. Au cours des deux dernières semaines, des dizaines d’articles ont été écrits sur le cas de MBG et les membres d’Ann et de MBG ont été actifs sur Twitter pour soutenir leur réseau contre l’action douteuse de spam de Google.

Sur le plan personnel, je considère la sanction entièrement infondée et excessive par rapport à l’accusation – si certains blogs utilisant la plate-forme avaient du spam, un déclassement dans les SERP pour leurs pages seulement aurait suffi comme exemple public, à droite?

Pas pour Google, semble-t-il.

Le 27 mars, Ann Smarty a tweeté:

Annsmarty

Des choses troublantes, car même le blog de Google Analytics publie des articles d’invités (sans attribut rel = nofollow).

Comme le dit SEO Tad Chef sur Positionly.com,

“La publication d’invité pour la débâcle SEO montre simplement que Google déteste de plus en plus les hyperliens appropriés qui sont open source et qui ne sont pas efficacement contrôlés par Google. Les blogueurs invités authentiques devront se blesser dans la recherche maintenant en ajoutant l’attribut nofollow paralysant à leurs messages »; Ainsi, pour Google, “Lorsque quelqu’un utilise vos infographies et attribue votre site comme source, il ne vous approuve pas activement, mais manipule simplement Google conformément aux dernières mises à jour de Google sur la création de liens acceptables.”

Peut-être que Google ne comprend pas que cette campagne FUD va nuire à leurs résultats de recherche à long terme, car de plus en plus de liens nofollow (ou leur absence) signifient moins de nœuds dans le graphique Web pour que Googlebot prenne note et indexe.

OU – Google pourrait simplement être dirigé vers un type de résultats de recherche plus élitiste.

Mais plus à ce sujet dans la prochaine section de l’article – maintenant, avec le vrai morceau de gâteau. 😉

Q&A avec Ann Smarty, fondatrice de MyBlogGuest

En tant que membre affectueux de la communauté MyBlogGuest, j’ai décidé de poser quelques questions à Ann Smarty par e-mail, auxquelles elle a répondu rapidement et a partagé de nombreux bons conseils.

Voici l’interview.

Moi: Google a banni MBG entièrement de son index de recherche, une action qu’ils effectuent généralement sur les sites Web étiquetés comme «pur spam». Comment avez-vous perçu ce type d’action manuelle avec les commentaires Twitter de Matt Cutts à ce sujet?

Ann: Eh bien, pour être absolument honnête… nous étions indexés après la pénalité, mais j’ai en fait supprimé le site de l’index Google à l’aide des outils Google pour les webmasters et bloqué Google à l’aide de Robots.txt, donc je ne suis pas vraiment sûr de ce qui a exactement contribué au fait que nous avons disparu de l’index. Quant à la pénalité elle-même et aux tweets de Matt, eh bien, laissez-les jouer 🙂 Nous n’abandonnons pas!

«Webmaster» ou Google «Webslaves»?

Moi: les blogueurs, et les webmasters en général, ont de plus en plus peur du prochain coup de Google et ils semblent ne plus être en mesure de faire leurs propres choix en matière de gestion de leur contenu et de leurs liens (plus de webMASTERS, dans un façon, mais webSLAVES). Avez-vous des conseils à partager pour aider les webmasters à traverser cette période difficile?

Ann: Mon conseil est toujours le même: oubliez Google. Oui, d’autres types de trafic (social, communautaire, bouche à oreille, marketing local, etc.) prennent plus de temps et vous êtes susceptible de travailler plus dur pour obtenir des résultats, mais à long terme, cela se traduit par un avenir plus confiant! Si vous avez de nombreuses sources de trafic et que vous en perdez une, ça craint mais vous pouvez toujours survivre (c’est ce qui est arrivé à MyBlogGuest). Faire face et accepter le fait – «Personne n’est en sécurité» – est plus facile que d’avoir constamment peur.

Google: “Faites ce que nous disons, pas ce que nous faisons”

Moi: Google semble accepter les publications d’invités (sans l’attribut rel = nofollow) sur son blog Analytics. Que pensez-vous de cela par rapport au stress que vous et les autres membres de MBG avez subi récemment?

Ann: Je suis dans l’industrie de la recherche depuis 8 ans maintenant. Rien ne me surprend plus. La politique de Google a toujours été “Faites comme nous disons, PAS comme nous le faisons.«Ils prouvent ce point encore et encore. Le plus gros problème est que, s’agissant des contributeurs invités et des attributions des auteurs, les propriétaires de sites Web n’ont pas de directives claires de Google. Avec les liens payants, il a toujours été clair: vous pouvez vendre des liens mais ne les suivez pas. Que diriez-vous des publications d’invités à l’avenir? Seuls les gros gars sont autorisés à inviter des invités? Quelle est la règle actuelle? Je pense que Google est vraiment perdu et désespéré. Matt Cutts essaie de corriger le problème non réparable: l’ancien algorithme obsolète. je suis désolé pour lui!

Construire un site réussi sans Google

Moi: je serais ravi si vous pouviez partager quelques conseils sur la façon d’aider un site Web à générer du trafic sans Google. Avoir des alternatives aide. 🙂

Ann: Tout commence par les bases: créez du contenu vers lequel vous pouvez acheminer le trafic via vos multiples efforts. Maintenant, quand c’est fait, les choses deviennent beaucoup plus faciles.

  • Voici quelques techniques de reconditionnement pour vous assurer que votre contenu peut atteindre plusieurs canaux divers
  • Essayez ViralContentBuzz pour mettre votre contenu devant des influenceurs avides en dehors de votre réseau (et donc à la fois obtenir du trafic ET augmenter votre réseau)
  • Tout en générant du trafic grâce à vos tactiques de partage et de réseautage, créez votre liste de contacts et de messagerie (voici un bon article à ce sujet) – CE sera le fondement de ce trafic devenant stable et PAS tellement en fonction de votre activité actuelle.

Moi: Cette dernière question concerne davantage une perception que j’ai du comportement de Google envers le Web en général: Google semble mener sa mission de “ nettoyage du Web ” à la restriction de ses propres SERP à une élite de sites Web qu’ils considèrent utiles et ” justes »(comme dans« ils suivent nos directives et nous suivent »). Aviez-vous également cette perception? Si vous l’avez fait, et sur la base de votre expérience en tant que SEO, pensez-vous qu’un tel modèle de recherche restreint fonctionnerait?

Ann: Eh bien, essayez de considérer cela sous un angle différent: pourquoi feraient-ils cela? Un classement plus élevé des marques ne signifie pas pour eux plus de revenus (les marques peuvent réellement investir plus dans les publicités que nous, petites personnes).

La seule raison pour laquelle il y a tant de pénalités est que l’algorithme de Google est cassé et l’équipe de Matt, qui n’a PAS développé l’algorithme lui-même, s’efforce simplement et a du mal à fournir de bons résultats.

Oui, cette stratégie est vouée à l’échec. Oui, beaucoup de petites entreprises souffrent de la carence de Google. Mais s’ils sont en fait mauvais ou simplement désespérés – c’est quelque chose de discutable.

Google est assez grand pour exister même avec l’algorithme cassé. Pour combien de temps? Eh bien, d’autres services Google sont assez intelligents pour se soucier de l’avenir: Android, Google Glass, même Google Chrome, et de nombreux autres produits sont conçus pour l’avenir de Google.

Quant à la recherche, elle se meurt. Les gens passent aux applications. La recherche mobile et locale gagne en puissance. La recherche sur le Web de Google mourra tôt ou tard. Il nous suffit donc de nous adapter à l’avenir et de penser au trafic Web de Google comme «c’était amusant tant que ça a duré; MAINTENANT, passons à autre chose! »

Merci Ann! 🙂

Le monopole de Google tend-il vers la recherche élitiste sur le Web?

La semaine dernière, MBG n’a pas été le seul site Web à recevoir une sanction manuelle de spam Web de la part de Google. Le blog SEO de Doc Sheldon sur la rédaction publicitaire a également été pénalisé pour avoir publié un article invité sur les réseaux sociaux hispaniques. Bien avant leur cas, Rap Genius a reçu une pénalité pour la promotion de liens sans attribut rel = nofollow, mais les sites Web d’Ann et de Doc ont toujours promu du contenu et des liens authentiques, de sorte que les sanctions n’ont aucun sens.

Pas de sens, en effet, à moins que Google ne veuille autre chose. Vous savez, un but caché.

Bien que cette partie de l’article soit fortement basée sur des spéculations, car il n’y a eu aucune annonce officielle de Google à cet égard, je vous invite toujours à le lire – comme c’est le cas, une réflexion sur la vue d’ensemble des événements récents.

Une recherche sur le Web d’élite aiderait Google à se débarrasser de tous les résultats médiocres et discrets et à ne conserver que les meilleurs résultats. Selon Google, le “meilleur” est un site Web qui respecte les directives de Google et suit les changements algorithmiques et manuels du géant de la recherche..

Comme le dit Rae Hoffman sur Sugarrae.com, “Google agit comme s’il était lui-même une sorte de protecteur – et décideur – de ce qui est bien et de ce qui est mal sur le Web.” Si Google tend vraiment à un type de recherche élitiste sur le Web, il se peut qu’un jour vienne où aucun effort ne vaut la peine d’être mis dans le marketing Google, car ce seront eux qui seront chargés de choisir qui accède à l’index et qui ne le fait pas, aucune chance de faire appel.

Cela me fait me demander si un internaute a vraiment besoin d’un moteur de recherche de ce type,.

Que se passe-t-il si nous ne par défaut suivons aucun lien sortant de Google FUD

Débranché

Econsultancy.com vient de le faire pour les liens de blogs invités. Qui est le suivant?

Vous savez ce que signifie FUD (peur, incertitude et doute) et ses conséquences – les webmasters ont de plus en plus peur de se connecter “ naturellement ” en raison des récentes actions de Google contre le blog de Doc Sheldon et la communauté d’Ann Smarty, et jusqu’à présent, rien de bon n’est arrivé de ce sentiment. Si vous vous arrêtez à la table ronde des moteurs de recherche et parcourez la section des commentaires des articles sur ces nouvelles, vous lirez de nombreux webmasters disant qu’ils ont complètement fermé les portes aux écrivains invités, tandis que d’autres sont passés à une politique de liens entièrement nofollow pour les liens sortants.

Cela semble effrayant, non? Pourtant, c’est ce qui se passe.

Lorsque vous désactivez par défaut tous les liens sortants…

  • … Votre site ne se porte plus garant de ces liens – d’un point de vue algorithmique, vous passez à un vote neutre sur tout et tout le monde dont vous parlez et que vous citez
  • … Votre site ne crée plus de relations avec d’autres sites via des liens, ce qui réduit les chances que le contenu auquel vous vous connectez soit trouvé par d’autres visiteurs, car vos «votes» ne comptent pas
  • … Vous contribuez à faire du graphe Web un graphe perturbé où les nœuds (pages) deviennent de plus en plus isolés
  • … Vous pourriez finir par être payé avec la même pièce et arrêter de gagner des liens entrants «naturels» (dofollow) (si vous ne vous liez pas «naturellement» aux autres, pourquoi les autres vous lieraient-ils «naturellement»?)

À l’extrême, une situation où la plupart du Web devient non suivi devient dangereuse pour les SERP de chaque moteur de recherche qui implémente l’utilisation du nofollow ou d’exclure des pages Web – donc même si Google (comme spéculé) tend vraiment vers un type de Web élitiste recherche où seuls quelques-uns survivent, d’autres moteurs de recherche seraient en difficulté – et leurs utilisateurs avec eux.

Liens Nofollow et annonces Google AdWords

Google insiste sur le fait que les liens AdWords ne passent pas le PageRank et s’apparentent à des liens non suivis, ils sont donc conformes aux directives des moteurs de recherche de Google.

Cependant, pensez-y – pourquoi les liens AdWords devraient-ils même passer le PageRank alors que ces publicités payantes dominent déjà les SERPs?

Google les place au-dessus des résultats organiques afin qu’ils reçoivent déjà tout le boost possible de Google, jugeant le PageRank inutile.

La contradiction? Vous payez pour profiter de ce PageRank implicite, exactement alors que Google insiste sur le fait que vous ne devez pas payer pour les liens qui vous aident à dominer les SERPs.

Comment puis-je créer une entreprise Web sans Google?

Je peux t’entendre. Il est déjà assez difficile de faire fonctionner une entreprise ou même un petit blog de niche avec les algorithmes et les politiques de pénalité en constante évolution de Google, comment puis-je réussir sans Google?

Croyez-moi – vous pouvez.

Les entreprises basées sur le Web prospéraient bien avant que Google ne soit une pensée dans l’esprit de ses fondateurs, il n’y a donc rien de nouveau ici. Il s’agit simplement de redécouvrir des stratégies commerciales anciennes et à feuilles persistantes et de les faire fonctionner avec les réseaux sociaux (pas seulement les réseaux).

Voici quelques conseils:

  • Relations clients – Lorsque vous prenez soin de vos clients, vous êtes déjà sur la voie du succès sans Google. Les clients satisfaits adorent passer le mot avec leurs amis et les membres de leur famille et ils peuvent également vous approuver sur leurs profils de réseaux sociaux, blogs et forums. Soyez ouvert à leurs commentaires et aidez-les à résoudre leurs problèmes.
  • Sensibilisation aux médias sociaux – Créez un profil Facebook, Twitter et Pinterest. Même un compte Google+, si vous le souhaitez. Ensuite, contactez les clients et les noms de votre créneau – engagez la conversation, soyez utile et demandez de l’aide lorsque votre entreprise en a besoin – les clients aiment donner en retour, que ce soit par le biais de sondages ou d’opinions écrites, et les autres propriétaires d’entreprise sont les plus susceptibles de réseauter avec un «collègue» qui sait apporter de la valeur et de l’innovation.
  • Sensibilisation des blogueurs – Essayez d’établir des liens avec d’autres blogueurs qui vous relieront probablement ou vous feront la promotion d’une autre manière. Offrez des bannières gratuites aux blogueurs amateurs de widgets pour créer un lien vers votre site.
  • Forums spécifiques à l’industrie – Participez aux discussions du forum dans votre industrie. Être utile aide et constitue un atout précieux pour le marketing entrant.
  • Inscriptions à l’annuaire – Ils fonctionnent toujours, surtout s’ils sont des répertoires de niche très fréquentés.
  • Messages d’invités et discussions d’invités – Rédaction d’invités (oui! Peu importe ce que Google dit) pour les blogs et publications de votre secteur, partagez des conseils précieux et soyez là lorsque vos lecteurs laissent des commentaires (répondez-leur!). Les discussions avec les invités offrent encore plus de chances de créer une image de marque et de faire le buzz, car vous êtes physiquement là pour quiconque a des questions à vous poser. N’oubliez pas de sourire chaleureusement!
  • Faites-vous interviewer – Soyez ouvert aux entrevues en ligne, par téléphone et en personne et utilisez-les non seulement pour obtenir de la publicité pour vous et votre entreprise, mais aussi comme des occasions de mettre votre savoir-faire au service de ceux qui liront ou écouteront les entretien.
  • Commandites – En tant qu’entreprise, vous pouvez parrainer un événement, un organisme de bienfaisance ou un établissement d’enseignement et vous forger une réputation à travers lui. Ne limitez pas votre présence à un simple lien sur une page ou à un tas de brochures, faites-en un pour assister à l’événement, visitez l’organisme de bienfaisance ou l’établissement d’enseignement pendant la durée du parrainage et restez en contact par la suite si vous pouvez.
  • Partenariats – Collaborez avec d’autres entreprises, afin qu’elles puissent s’aider, se parrainer et s’entraider. L’année dernière, j’ai proposé de dessiner des illustrations gratuites aux clients et collègues qui m’ont si gentiment laissé un témoignage LinkedIn; eh bien, aucun d’entre eux n’était obligé de me renvoyer, mais l’un d’eux l’a toujours fait et a apporté du trafic pertinent.

Commercialisez votre site Web comme Google n’existe pas

il n'y a pas de google

Lynn Terry de Clicknewz.com conseille aux entreprises basées sur le Web de continuer à optimiser leurs sites Web même s’ils ne vont pas se concentrer exclusivement sur Google.

C’est vrai – il serait stupide (et grossier) d’éviter complètement les pratiques de référencement, en particulier le référencement sur la page, car il existe d’autres moteurs de recherche qui aiment afficher des résultats accessibles, optimisés et utiles, pas seulement Google. Bien que vous ne vous concentriez pas sur le trafic Google, vous bénéficieriez toujours du trafic généré par d’autres moteurs de recherche. En outre, le référencement sur la page combiné avec un peu d’UX aide définitivement les utilisateurs à se concentrer sur le contenu et à leur faciliter la lecture de votre contenu.

Assurez-vous simplement de ne pas tomber dans le piège de suivre mot à mot les directives de Google, ou vous reviendrez à la première étape – pour trouver un moyen de vous débarrasser de la forte influence de Google dans votre entreprise et, par conséquent, dans votre vie..

Concentrez-vous sur le référencement de base qui rendra chaque moteur de recherche heureux. Laissez le reste du travail sous votre partie «maître» du mot «webmaster».

Le message essentiel de cet article

C’est matière à réflexion, c’est accordé, mais j’ai aussi écrit ceci pour vous demander, chers collègues propriétaires de sites Web, blogueurs et spécialistes du marketing de contenu, s’il vous plaît …

Aidez à remettre les liens et la création de contenu entre les mains des vrais «maîtres» – webmasters!

Il s’agit de la quête principale du monde actuel dominé par Google, où les blogueurs et les propriétaires de sites Web se sont penchés sur la mission de «Dieu» de Google de «nettoyer le Web»..

Nous serions bien et heureux si Google ne parlait que de ses propres règles de recherche sur le Web en tant que règles de service – nous convenons tous que chaque entreprise a des règles pour l’utilisation de son service. Mais Google ne s’est pas contenté de parler “de la façon dont cela fonctionne pour mon service” – non, Google a transformé ses règles en “éthique”, leurs articles parlent de “sanctions” et de “chasses”, l’équipe Webspam parle de “nettoyer les Web from spam ‘(et PAS seulement nettoyer leurs résultats de recherche!).

La folie de la grandeur de Google est dangereuse et elle combat activement toutes les formes de liberté d’expression et d’expression sur le Web. C’est dangereux parce qu’il a donné vie à un culte.

Si vous aimez Google et ses directives, suivez-les par tous les moyens. Mais ne faites pas de Google un dieu et ses directives en commandements. Ne construisez pas de religion autour d’une entreprise!

Le culte construit autour de Google et de ce que disent ses porte-parole est un véritable fléau de nos jours, bien plus que les directives de Google elles-mêmes.

Vous n’aimez pas Google? Bienvenue au club. Pour le mettre avec Lynn Terry,

«Commercialisez votre site Web et votre entreprise comme en 1997. (…) Imaginez que votre site a déjà été pénalisé ou désindexé par Google. Arrêtez-vous un instant et demandez-vous ce que vous feriez pour continuer à gérer une entreprise en ligne florissante. Maintenant… va faire ça..

Oh, et une fois que vous le faites, vous pouvez aussi bien suivre Google et dire “Je n’approuve pas Google!” à voix haute. 😉

N’oubliez pas que Google n’est aussi puissant que nous – utilisateurs et webmasters -.

Crédit d’image: Antonio Manfredonio & Kipp Baker

Jeffrey Wilson Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me